Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LA FRANCE CRUE

LA FRANCE CRUE

Menu
Comment tomber malade en 4 jours

Comment tomber malade en 4 jours

Comment tomber malade en 4 jours

Il suffit d'adopter une alimentation physiologique et de la bouleverser d'un coup ! De quoi se rappeler pourquoi on est "passé au cru"...

Nous ne sommes pas des dogmatiques du cru. Peu attachés à la théorie de la chose, nous avons été convaincus par notre expérience propre que l'alimentation vivante était celle qui nous convenait le mieux. Partant de là, c'est une ligne directrice à laquelle on essaie de coller sans se frustrer pour autant.

Donc depuis neuf mois que nous avons adopté un régime crudivore, il y a eu des "écarts" et des craquages en tous genres, toujours suivis de conséquences gastriques dont je vous passe les détails et/ou de sautes d'humeur plus ou moins gérables.

Mais aujourd'hui, nous n'avons juste pas le choix. Nous sommes coincés dans un hameau à 20 kms de tout commerce, pas l'ombre d'un extracteur de jus à l'horizon et tout ce qui pousse ici en cette saison, c'est la courge.

Dès notre arrivée, nous avons donc dû nous résoudre à nous adapter à notre hôte, peu soucieuse de nos choix alimentaires. On s'est dit que c'était pas trop grave, qu'on serait Raw Till 4 (crudi juqu'à 16h) et qu'on se remettrait sur les rails dès qu'on repartirait pour notre tour du cru.

Nous avons tenté de ménager nos réserves de fruits et légumes achetées avant de venir en complétant avec ce que qu'on nous offrait, c'est-à-dire de la viande (là, on passe notre tour), du pain, des pommes de terre, des biscuits, de la semoule... Après ça, une tasse de café est évidemment de bon aloi.

Le corps a une faculté d'adaptation extraordinaire. Cela faisait longtemps qu'on avait pas mangé des sucres complexes ou du gluten. Jusqu'à aujourd'hui, je ne me sentais pas trop mal même si j'avais beaucoup de peine à me lever le matin. J'avais aussi retrouvé cette sensation d'après-repas qui pèse sur le ventre et donne envie de dormir que l'on expérimente quand on mange de tout.

Le corps a une faculté d'adaptation extraordinaire, jusqu'à un certain point. Tout à coup, après seulement quatre jours de ce régime pas trop trop physiologique et une soupe de courge pourtant délicieuse, PAF. On a commencé à se sentir nauséeux presque au même moment. Après, chacun sa technique : moi personnellement j'ai du vomir (désolée, bon appétit) et Thomas est allé se rouler en boule dans son lit pour dormir.

Nos corps disent STOP. On ne peut plus rien avaler. On ne pense qu'à des mandarines et des oranges. Il faut qu'on se remette sur pied... Heureusement, on sait quoi faire : )

Camille