Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LA FRANCE CRUE

LA FRANCE CRUE

Menu
J'ai testé : La raw food à Londres

J'ai testé : La raw food à Londres

Linda est tombée dans le cru juste avant de s'expatrier à Londres. Il n'y a pas de hasard. Depuis son déménagement, la pétillante critique ciné du blog Almost Kael semble passer légèrement plus de temps à faire du tourisme crulinaire qu'à mater des films. Chronique londonienne depuis le Wild Food Café, resto emblématique de la raw food.

J'ai testé : La raw food à Londres

Le cru, je l’ai découvert il y a bientôt presque un an, à Paris. On me disait souvent qu’être crudivore à Paris ne devait pas être facile. Entre les fruits et légumes bio plutôt accessibles côté prix, le restaurant de gastronomie crue 42 Degrés et mes deux-trois juice bars préférés, je ne trouvais pas ça si terrible. Mais depuis que j’ai déménagé à Londres, je dois bien avouer que manger cru a une toute autre saveur.

Ici, on ne survit pas : on s’éclate ! Des bars à jus presque à chaque coin de rue (j’y reviendrai dans un prochain article), des magasins bio qui regorgent de chocolats et gâteaux crus, des options sans gluten/vegan dans pas mal de menus (vous n’êtes pas un emmerdeur si vous mangez sans gluten, vous êtes cool !) et, surtout, de nombreux restos végéta*iens et crus.

This, my friend, is a raw falafel...

This, my friend, is a raw falafel...

Parmi eux, le Wild Food Café est très certainement le passage obligé pour tout crudi français en visite à Londres. On le trouve niché à Neal’s Yard, une ruelle pittoresque dans laquelle on s’engouffre pour échapper quelques instants à la frénésie des rues commerçantes de Covent Garden.

Joel et Aisté, deux associés passionnés de cuisine vivante, bio et de modes de vie alternatifs, ont fondé ce paradis en 2011. Si le menu du Wild Food Café (confectionné par le chef Jean-Bernard, un Français) n’est pas entièrement cru ni végétalien, il propose néanmoins les plats crudivores les plus alléchants qu’il m’ait été donné de déguster. A ma dernière visite, j’ai ouvert mon repas avec un jus vert appelé le « vibrant green »: pomme, céleri, concombre, persil, citron et gingembre. Un grand classique qui n’a pas manqué de me donner l’impression de célébrer la vie et l’arrivée en avance du printemps à Londres !

J'ai testé : La raw food à Londres

Sur les conseils du sympathique serveur Peter, j’ai ensuite goûté successivement aux crackers à la tomate séchée avec fromage à la noix de coco, à la pizza crue et enfin au gâteau banoffee aux cookies façon glace dans une coupe... J’avais tenté plusieurs fois la pizza du 42 Degrés à Paris mais avait toujours eu du mal à la terminer à cause de la grosse quantité d’huile, de noix et de sel qui la compose. J’ai été plus qu’enchantée de découvrir que la pâte de celle du Wild Food Café était beaucoup moins « lourde », et surtout, sa garniture de salade, champignons et sauce pesto abondante, absolument à tomber.

Le banoffee en dessert était lui aussi renversant. Frais, léger mais consistant, il est aussi extrêmement nourrissant avec ses graines de chia, très en vogue dans la raw food à Londres. Je ne peux qu’être d’accord avec Amy, la sous-chef, qui m’a affirmé qu’en plus d’être facilement réalisable chez soi, les plats du Wild Food Café sont « bons pour l’estomac ». On en sort en effet sans être inquiet pour sa digestion qui, nous le savons, est l’obsession numéro un du crudivore.

J'ai testé : La raw food à Londres
J'ai testé : La raw food à Londres

Il est vrai que les prix peuvent effrayer le Français débarqué à Saint Pancras avec sa bourse d’euros. A titre d'exemple, la pizza coûte 13.5 pounds, soit à peu près 18 euros. Mais il serait dommage de se priver de ce petit plaisir sachant que les prix sont grosso modo les mêmes dans les restaurants parisiens.

Enfin, sachez que les fondateurs et l’équipe du café ont une véritable éthique écolo et humaine. Ici, on ne jette pas les invendus. Les employés repartent avec des produits et, surtout, ils en font donation aux nombreux sans-abris qui vivent dans Soho et Covent Garden. Si vous le souhaitez, vous pouvez même payer la moitié d’un plat pour un SDF: le staff se chargera de régler l’autre moitié afin de pouvoir offrir gratuitement un repas sain à ceux qui ont faim.

Aller manger cru au Wild Food Café, c’est donc l’assurance de déguster des mets confectionnés avec amour dans un lieu baigné de hautes vibrations. Immanquable !

1st Floor, 14 Neal's Yard, Covent Graden, London WC2H 9DP
(+44)
0 207 419 2014
​wildfoodcafe.com

J'ai testé : La raw food à Londres

Vous voulez partager vos découvertes crulinaires autour du monde ? Contactez-nous sur la page Facebook de La France Crue ou par mail à lafrancecrue@outlook.fr !