Echinacea, une plante venue d’Amérique pour embellir votre jardin !

Avez-vous gardez une place pour l’Echinacea dans votre jardin ? Oui, l’échinacée. Une plante américaine très belle, mais qui cache plus d’une chose dans sa beauté exceptionnelle. Nous vous amenons à sa rencontre !

A quoi ressemble l’Echinacea  ?

L’échinacea est une fleur spectaculaire et incroyable. C’est une fleur colorée, décorative, qui rappelle à ceux qui l’aperçoivent que nous sommes bien au cœur de l’été, car la « belle » est capable de résister à des températures particulièrement élevées voire certaines sécheresses. Plante herbacée de la famille des « asters », c’est une plante exigeante, qui peut prendre de la hauteur pour atteindre jusqu’à 90 cm !

Auparavant appelé « échinacea purpurea » à cause de sa couleur pourpre et de ses pétales, une sélection minutieuse a permis plus couleurs de d’autres de l’Echinacea :

  • le jaune,
  • le blanc,
  • le vert, etc.
echinacea
L’echinacea classique

 

échinacea
Un variété d’echinacea de couleur jaune

On constate également que la fleur a plusieurs formes, des plus simples à celles a deux cœurs. Elles sont idéales pour en faire un bouquet. Son parfum est raffiné et il attire les abeilles, les papillons et de nombreux autres insectes.

 

Aux origines de l’Echinacea

Le nom « Echinaceaé vient du latin « ekhinos », ce qui signifie hérisson, et qui renvoie notamment au cœur de la fleur semblable à une boule d’épingles. L’échinacée vient du continent américain, plus précisément d’Amérique du Nord. Au départ, elle poussait le plus souvent dans les prairies. On la retrouvait principalement dans les états américains du Sud, mais avec le temps, elle s’est étendue dans les forêts de l’Ouest, et du centre des États-Unis.

echinacea-purpura

Elles étaient plus longtemps avant utilisées par les Indiens, pour des raisons thérapeutiques, car ces fleurs permettaient de soigner les infections. C’est avec les déplacements et l’immigration que cette fleur s’est introduite dans d’autres continents, et plus particulièrement en Europe.

La floraison

Elle est souvent confondue avec la marguerite, mais elle offre une très belle floraison pendant toute la période allant de l’été à l’automne. Elle est d’ailleurs de la famille des asters. Son entretien n’est pas du tout compliqué, car elle résiste tant bien que mal aux maladies et est considérée comme une plante rustique. Alors s’il y a quelques éléments de son identité à mettre en avant, on pourrait tout simplement dire qu’il n’a pas besoin d’un sol particulier pour pousser, il pousse sur tout sol ordinaire, son feuillage est persistant, et la floraison est régulièrement attendue entre juillet et octobre.

La plantation de l’Echinacea

Nous avons en quelque sorte donné la carte d’identité de l’Echinacea, mais vous vous posez encore sans doute assez de questions sur la façon de planter cette fleur, et surtout si on peut la planter partout.

Si vous vous demandez si cette fleur peut pousser dans votre jardin, la réponse est oui, l’Echinacea peut pousser sur plusieurs types de terrain, mais quelques conditions devraient être réunies. Il faudrait par exemple lui fournir une exposition assez suffisante au soleil. Mais si votre sol est riche, profond et bien drainé, elle poussera encore plus vite. Une fois qu’elle s’est enracinée, vous n’aurez plus trop à vous en faire pour elle, car elle pourra résister au climat sans trop de problèmes.

 

échinacea

En fait, pendant l’été elle résiste bien, mais aussi pendant l’hiver. Alors, dans votre jardin elle peut s’installer tout au long de l’année, mais si vous vous demandez la période idéale pour la planter, noter que ses graines se sèment pendant le printemps et il est mieux que ce soit dans une terrine placé à 15 °C.

 

Comment procède-ton ?

À présent, vous avez les graines, et vous vous demandez comment les planter. C’est très simple. Il faudrait commencer par préparer le terrain. Pour cela, il faudrait apporter un peu de compost bien décomposé. Si vous souhaitez utiliser des pots, vous devez opter pour un mélange riche qui permet de garder la terre fraiche. Pour y arriver, il est recommandé d’y mettre un peu de sable si c’est possible.

Pourquoi ne pas prévoir un espace échinacée dans votre jardin et y voir pousser ces merveilleuses fleurs qui ne laisseront indifférent aucun de vos visiteurs ? Mais à quoi vous serviront-elles ?

 

À quoi sert l’échinacée ?

L’Echinacea est connue comme étant une fleur très souvent utilisée en phytothérapie. Mais quand elle est bien utilisée, elle peut aussi vous protéger contre les maladies hivernales, ou plutôt, elle diminuera fortement les symptômes de ce type de maladie. Cette plante est également importante et efficace pour prévenir ou pour lutter face à une infection. Pour qu’elle soit plus efficace pour traiter une infection, il faudrait l’associer à d’autres plantes, des plantes comme le curcuma ou l’ail.

L’échinacée angustifolia est également particulièrement utile pour le renforcement du système immunitaire. Et permet également l’augmentation des globules blancs tout en éliminant tous les éléments intrus ou étrangers à notre organisme. Il est donc un véritable renfort pour le système immunitaire, c’est la raison pour laquelle beaucoup de personnes possédant un système immunitaire déficient ou affaiblie utilisent cette plante. En outre, si vous ressentez les premiers symptômes d’une grippe, d’une angine, ou alors d’une maladie d’hiver, cette plante sera votre allié.

échinacea

Mais en médecine, c’est aussi une plante qui permet de passer facilement d’une saison à une autre sans risquer de tomber malade. En fait, le passage d’une saison à une autre peut être compliqué et difficile pour certains organismes. Et c’est là qu’intervient l’échinacea.

 

Pour les infections respiratoires ?

Il ne faudrait sans doute pas oublier que pour les infections des voies respiratoires, comme la sinusite ou le rhume, l’Echinacea peut protèger vos poumons contre les effets de la pollution, ou de la fumée de tabac. Cette plante donne également assez d’énergie vitale, énergie nécessaire pour lutter contre les agressions ou pendant les périodes de convalescences. C’est donc un véritable combattant et un véritable mur de protection que la nature nous a donnés. Maintenant, vous savez, si vous semez cette plante dans votre jardin ce ne sera pas que pour sa beauté.

Alors, on peut résumer ces vertus en trois principaux bienfaits :

  • Elle permet d’améliorer le système immunitaire en renforçant les défenses de notre organisme ;
  • La plupart des infections des voies respiratoires peuvent être traitées par la plante ;
  • Les maladies comme le rhume, la grippe ou la pharyngite ne font pas peur à notre plante qui allie esthétique et utilité ;
  • Sans oublier le traitement des infections urinaires.

 

Voici donc la posologie de ce produit :

Il est important de prendre l’Echinacea dès les premiers signes d’une infection quelconque. Il faut donc agir rapidement. De plus en plus de thérapeutes recommandent de prendre une dose à charge lors de la première journée du traitement, cela signifie une dose d’un gramme d’échinacée toutes les deux heures tout au long de la journée. Dès que vous ressentez une certaine amélioration, il faudra diminuer le dosage du traitement jusqu’à ce que les symptômes disparaissent totalement.

Par infusion, vous devez prendre 1 g de racines ou des parties aériennes de la plante séchée et les mettre dans une tasse d’eau bouillante et boire entre 1 à 6 tasses tous les jours. Vous pouvez également décider de le faire en décoction en faisant bouillir les racines pendant 5 à 10 minutes, et prendre une à trois tasses tous les jours. Il est possible également de prendre de l’Echinacea en capsules ou encore de le mélanger à un jus frais…

Voici de précieux conseils sur les propriétés médicinales de l’Echinacea prodigué par Christophe Bernard, herboriste et spécialiste en phytothérapie :

Pour l’utilisation de l’échinacea pour les enfants, nous vous invitons à consulter ce document.

 

Comment entretenir l’Echinacea ?

L’Echinacea a besoin d’être régulièrement fertilisé. C’est pourquoi il est important d’avoir du compost à disposition en automne ou pendant le printemps. Puisqu’en été il fait chaud, il est probable que la plante s’assèche, alors il est important d’arroser, et faire le maximum pour garder la plante humide. Quand les fleurs fanent, il est conseillé de rabattre les tiges afin de permettre une certaine stimulation, et donc la remontée de floraison.

Il est également utile d’avoir un jardin très propre si vous décidez de vous lancer dans la culture des échinacées, car certains animaux comme des escargots sont un véritable fléau pour cette fleur comme pour beaucoup d’autres. Il faut donc s’assurer que votre jardin en soit débarrassé. Les limaces et les escargots aiment bien se poser sur les feuilles de l’Echinacea, et vous devez intervenir au quotidien, vérifier et vous assurer qu’il n’y en ait pas du tout. C’est le prix à payer si vous souhaitez vous confectionner plus tard de jolis bouquets secs de cette fleur si particulière.

Vous pouvez également pour entretenir votre plante, supprimer les fleurs fanées au fur et à mesure afin de stimuler l’apparition de nouvelles fleurs. Vous pouvez aussi lui donner une forme arrondie au début du printemps en taillant légèrement la plante, il s’agit d’environ 1/3 de la hauteur des tiges. Il ne faudrait surtout pas aussi oublier d’apporter des engrais pour les plantes fleuries, et ce, surtout pendant le printemps, la période de la floraison.

Les effets secondaires de l’Echinacea

Tout d’abord, nous souhaitons vous rassurer en vous certifiant que l’Echinacea n’est pas dangereuse. C’est une plante sécuritaire. Par contre, il peut arriver qu’il y ait des cas de réactions, mais ces cas sont très rares. Plus rares encore sont :

  • les légers troubles digestifs,
  • les nausées
  • les étourdissements.

En plus, il est tout de même possible de ressentir de légers picotements sur le bout de la langue, et ce à cause de l’effet anesthésique de la plante, ou tout simplement parce que la plante est souvent dissoute dans de l’alcool. Mais aussi, il faut préciser que si vous avez déjà certaines allergies, vous serez peut-être plus exposé si vous prenez de l’échinacée.

 

Ou acheter l’échinacée ?

Le principal souci c’est qu’un très grand nombre d’échinacea que l’on retrouve dans la plupart des commerces ont été irradiées. Cela signifie que la plante est passée aux rayons gamma, donc les bactéries et germes de la plante ont été détruits.

Mais le problème du procédé de production c’est qu’en détruisant germes et bactéries, on détruit en même temps tous les principes actifs de la plante, et celle-ci perd son odeur si particulière. Il faudra donc faire attention et choisir avec soin le site sur lequel vous comptez vous en procurer.

Notons que lorsqu’on parle ici d’échinacea il ne s’agit plus vraiment de la plante, mais plutôt de ses produits dérivés, qui peuvent être soit en gélule soit en sirop, etc. Le rôle de l’Echinacea est encore bien méconnu pour la lutte et la prévention contre les bactéries, les virus, maladies et certaines allergies.

Alors, pour se procurer l’Echinacea, vous pourrez vous rendre au rayon phytothérapie d’un magasin bio.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *