Kudzu : une plante exceptionnelle originaire d’Extrême-Orient

On considère le Kudzu comme une plante révolutionnaire pour combattre les addictions (alcool, tabac)…c’est dire si il peut intéresser du monde ! Moins connu le Kudzu est aussi un remède contre la fièvre, la diarrhée, les vomissements, et les maladies cardiovasculaires.

Le Kudzu reste encore méconnu du large public.

Bon nombre d’entre vous doivent sans doute ignorer son existence, c’est pourquoi il est nécessaire de faire une présentation de cette plante très appréciée des naturopathes. De quelle plante est-il question ?

Le Kudzu : des racines aux innombrables vertus

Le Kudzu ou de son nom scientifique « Pueraria montana » est une plante réputée idéale pour améliorer ou conserver votre santé. On l’a longtemps cultivé pour ses racines. En fait, elles sont comestibles. Ces racines peuvent donc combler à certains de nos besoins nutritionnels.

Présentation du Kudzu

Le Kudzu fait partie intégrante de l’alimentation quotidienne où il est le plus couramment cultivé, pour des raisons culinaires ou pour des raisons qui ont plus à voir avec la naturopathie.

Le Kudzu est connu depuis le 19ème siècle

Le Kudzu « peuple » les régions tempérées et chaudes de l’Extrême-Orient. On le rencontre aussi dans le Pacifique occidentale. Les premiers plants de cette plante sont arrivés en Europe et aux États-Unis au 19e siècle.

 

copyrigth@femmeactuelle.fr

 

Cette plante grimpante à ligneuses a tout de suite séduit les occidentaux. Mais ce sont surtout ses bienfaits sur la santé qui explique son succès soudain. Le Kudzu grimpe dans les arbres jusqu’à une trentaine de mètres. Il s’agit d’une liane vigoureuse comportant des feuilles caduques et des fleurs de couleur pourpre. Les fleurs, en grappes, comportent entre 30 et 80 fleurs. Kudzu porte des fruits en gousse contenant des graines.

 

Ses différentes variétés

On rencontre différentes espèces de Pueraria montana chacune ayant une caractéristique bien particulière. On peut citer les variétés :

  • Chinensis,
  • Lobata,
  • Thomsonii.

Sans oublier les nombreuses sous-espèces. Ce n’est pas l’aspect du Kudzu qui attire les spécialistes ou les amoureux de naturopathie. Il est apprécié surtout pour son utilisation.

 

Les bienfaits du Kudzu

Dans le domaine de la naturopathie ou de la phytothérapie, la valeur d’une plante est déterminée par les éléments qu’on y trouve.

Et que trouve-t-on dans le Kudzu ?

Des nutriments essentiels

Si le Kudzu suscite autant d’intérêt, c’est d’une part à cause des nutriments essentiels qui le composent.

Tout d’abord, les scientifiques ont mis en évidence, dans ses racines, la présence de nombreux antioxydants de la famille des flavonoïdes. Ces antioxydants ont de nombreux bienfaits sur notre santé. Le Kudzu fait partie des plantes les plus riches en flavonoïdes.

Un autre nutriment essentiel pour la santé contenu dans les racines de Kudzu est la vitamine B1. Cette vitamine est également appelée la « Thiamine ». Le métabolisme en a surtout besoin pour son bon fonctionnement. Elle joue un rôle primordial dans le cycle de Krebs. Or, c’est grâce à ce cycle que les cellules peuvent combler leurs besoins énergétiques. Par ailleurs, elle agit en synergie avec d’autres vitamines du groupe B.

Il faut aussi noter que le Kudzu contient des sels minéraux tels que :

  • le calcium
  • le phosphore.

Ingérer du Kudzu, c’est apporter à son organisme de la « Puérarine ». Cette dernière entraîne une réduction des effets hypertenseurs de l’adrénaline. Soulignons que la Puérarine ne se trouve nul par ailleurs que dans le Kudzu. Les études sur le Kudzu ont aussi révélé la présence de glucides, d’amidon et des phytostérols.

 

Une plante pour des plats très nutritifs

Au vu des nutriments essentiels contenus dans le Kudzu, il vous est conseillé de l’introduire dans votre régime alimentaire !

photos crédits @ www.selection.ca

Vous n’avez rien à craindre puisque de nombreux peuples ont fait de cette plante un aliment favori. Il faut manger les parties non-ligneuses de la plante.

Vous avez plusieurs possibilités pour en profiter :

  • En salade, en associant les jeunes feuilles de Kudzu à des légumes.
  • Les racines se dégustent aussi bien comme des tubercules.
  • Les fleurs sont également comestibles.

 

Côté santé

Le Kudzu referme de la « Daidzéine », un puissant agent antimicrobien. Efficace dans la lutte contre les cancers, grâce à la daidzine, qui est un composé anticancéreux.

Le Kudzu produit un bon effet sur le vertige et les acouphènes. Il s’avère efficace contre le diabète, les troubles digestifs et la fièvre.

Plus anecdotique, le Kudzu est réputé pour lutter efficacement contre la gueule de bois ! Amis fêtards, je sens que vous êtes un peu plus attentif ! ^^

Quelques contre-indications

En revanche, la prise des extraits de Pueraria montana est déconseillée à toutes les femmes atteintes de cancer du sein à cause de la présence des isoflavones.

Par précaution, il faut éviter de prendre du Kudzu si vous êtes enceinte !

Sous quelles formes se présente Pueraria montana

Après la récolte de la racine de Pueraria montana, on les fait sécher avant d’entamer une pulvérisation. A la fin de cette opération, on va obtenir une poudre qui pourra servir en cuisine.

Un autre procédé est de broyer le Kudzu dans l’eau. Les racines sont par la suite retirées par filtration. Enfin, elles seront séchées pour être utilisées en cuisine sous différentes formes :

  • Racines,
  • Goutte,
  • Comprimés…

A vous de choisir de quelle façon vous souhaitez ingérer le kudzu.

 

Le Kudzu contre le tabagisme ?

Les chiffres sont très frappants concernant le tabagisme. Un nombre considérable de personnes décède tous les ans dans le monde à cause du tabac ou la cigarette. Savez-vous qu’une personne meurt toutes les 10 secondes à cause de la cigarette ?

Le kudzu recommandé pour arrêter de fumer

Quand on veut arrêter de fumer, il est nécessaire de choisir une méthode performante qui permet d’y arriver en douceur.

Il existe plusieurs méthodes :

  • Patch (à poser sur la peau),
  • Gomme à mâcher,
  • Acupuncture,
  • La thérapie comportementale,
  • La sophrologie
  • La relaxation.

D’autres choisissent de faire confiance aux plantes, et le Kudzu en particulier est louée pour ses vertus dans la lutte contre le tabagisme.

Les racines de la plante sont riches en :

  • Flavonoïdes
  • Isoflavones
  • Génistéine,
  • Daïdzine

Or, ceux-ci combattent les addictions en agissant sur le système nerveux central.

Vous pouvez commencer votre traitement en prenant des gélules naturelles formées à partir d’extraits de racines de Kudzu broyées. La prise de Kudzu participe à la lutte contre le stress oxydatif favorisé par les abus de tabac et d’alcool.

 

Pour en finir avec l’accoutumance à l’alcool

Les Chinois ne se privent pas de Kudzu quand il s’agit de combattre les méfaits de l’alcool. L’alcool à l’instar du sucre et du tabac induit des addictions. Or, selon certaines études (par exemple à l’Université de Caroline du Nord), le Kudzu favorise la production de dopamine. Ce qui fait de cette plante une solution efficace contre les addictions.

D’ailleurs, on trouve dans le commerce des gélules ou des compléments alimentaires à base d’extraits de Kudzu pour vaincre l’addiction à l’alcool.

 

Le Kudzu : un compagnon pour une bonne santé à chaque saison

Chaque saison arrive avec son lot de maladie. Parfois, il n’est pas facile de venir à bout de ces infections saisonnières. Cette plante ne se contente pas de lutter contre les addictions, elle renforce le système immunitaire et permet de traiter plusieurs maladies, voyons lesquelles…

Le Kudzu aide à soulagée la diarrhée

Une diarrhée peut survenir soudainement et vous maintenir au lit durant des heures. Si vous avez plus de 3 selles molles dans la journée, c’est qu’il s’agit d’une diarrhée. Le Kudzu est préconisé en cas de diarrhée. Dans ce cas, vous pouvez prendre des gouttes d’extrait de cette plante. Par exemple, on pourra verser 60 gouttes dans un verre d’eau pour boire. Buvez ce remède plusieurs fois dans la journée (2 à 5 fois).

Il fait baiser la fièvre

La fièvre est un symptôme qui peut être le signe d’une diversité de maladie. La fièvre est également un indice qui nous indique que l’organisme mène une dure bataille contre les agents pathogènes.

En cas de fièvre, vous pouvez utiliser des racines de Kudzu dans le but de faire baisser votre température. Ajoutez 3 g de racines dans un verre d’eau. Buvez pour faire descendre la température.

Le sujet atteint de fièvre pourra également penser à faire un « Gargarisme ».

Pour cela, versez 12 grammes de fleurs séchées de Kudzu dans 100 ml d’une eau tiède. Si la fièvre reste élevée après la prise de Kudzu, il vaut mieux consulter pour un traitement plus poussé.

Il aide à réduire les risques de maladies cardiovasculaires

A prendre en prévention pour réduire les risques, par exemple les symptômes provoqués par les maladies cardio-vasculaires. Par ailleurs, la plante est utilisée pour le traitement du diabète dans la médecine traditionnelle chinoise.

Dans tous ces différents cas, le Kudzu se montre d’une grande efficacité. Des études scientifiques viennent conforter cette affirmation.  

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *